Montrer l’obésité à la télé

Montrer, regarder, aborder l’obésité à la télé… Une nouvelle émission a décidé de suivre pendant 3 ans le parcours de dix personnes obèses, candidates à la chirurgie. Un programme qui fait polémique avant même sa diffusion.

Le micro de Camille
Témoignage de Mélanie, 25 ans, bientôt opérée d'une sleeve
Le micro de CamilleTémoignage de Mélanie, 25 ans, bientôt opérée d'une sleeve

 

Ce sujet ne faisait clairement pas partie de mon planning de publications mais il m’est tombé dessus un peu par hasard…

Samedi 9 janvier 2021 : Je me réveille, je prends mon petit-déjeuner et je tombe sur des stories Instagram dénonçant la future émission tv Opération Renaissance. Celle-ci sera diffusée dans deux jours en prime-time sur M6 (le lundi 11 janvier à 21h05). Ce programme suit des personnes en situation d’obésité ayant recours à la chirurgie bariatrique (la chirurgie de l’obésité). J’ai déjà vu des extraits à la télé mais je n’y avais pas prêté plus attention que ça. Je découvre alors que l’émission est accusée de grossophobie (attitude de stigmatisation, de discrimination envers les personnes obèses ou en surpoids) et que le mouvement #PasMaRenaissance prend de l’ampleur. Les réactions et posts des influenceuses m’interpellent. Leurs témoignages me touchent… Surtout celui de Stéphanie Zwicky qui explique avoir elle-même été opéré à 23 ans. Elle a les larmes aux yeux et raconte face cam qu’elle pensait que l’opération allait changer sa vie mais elle l’a plongé dans un trou noir. Ce qui la dérange dans cette émission, c’est que l’obésité ne soit traitée que dans le cadre de l’opération. Selon elle, cette émission va faire du mal. « L’obésité est une maladie tellement complexe. Je trouve ça dégoûtant de la prendre sous cet axe-là », ce sont les mots de Stéphanie.

1h plus tard : J’y pense encore et j’envisage d’en faire un sujet sur le blog. A mon tour, je fais des stories Instagram sur mon compte pour vous demander votre avis. Un sondage est lancé. Entre temps, je me renseigne… Je lis des articles, d’autres posts sur les réseaux sociaux. Je retiens ce passage d’un post de @loun_r :

« Une nouvelle émission qui veut « donner la parole aux gros·ses » mais qui ne donne la parole qu’à celles et ceux qui veulent perdre du poids, pas à celles et ceux qui s’aiment et qui sont bien dans leur peau. Une nouvelle mise en avant des gros·ses « acceptables » puisqu’ils sont prêts à tout pour changer. C’est une invisibilisation de plus, une infantilisation, et bien sûr de la grossophobie à tous les niveaux, alors vous pouvez être sûr qu’on va tout faire pour vous montrer que les gros·ses n’ont pas besoin de vouloir maigrir pour avoir le droit d’être représentés et mériter le respect. »

Il y aussi les mots de @chroniquesdeb :

« Renaissance. Quel mot lourd de sens et significatif. Moi ma renaissance elle a eu lieu le jour où j’ai compris que ma valeur ne me cantonnait pas à mon poids, ni même à mon apparence. Ma renaissance a eu lieu le jour où j’ai compris que prendre soin de sa santé passait par prendre soin de son corps mais aussi de sa tête. Ma renaissance a eu lieu le jour où j’ai compris que je pouvais être belle en étant grosse. Les personnes grosses n’attendent pas d’être sauvées, elles ne sont pas plus fragiles ou plus malheureuses que les autres. Elles vivent. Elles ne survivent pas juste. Et la mise en scène de personnes vulnérables comme elles sont dépeintes ici est scandaleux. M6 est une chaîne de divertissement. Karine Lemarchand est une présentatrice, pas une scientifique, ni une soignante. Nos vies et nos corps méritent la dignité. Et l’obésité est une maladie multi factorielle trop grave et trop complexe pour être vu sous le seul prisme de la chirurgie et du relooking. »

Je suis d’accord avec tous ces mots.

Le poids & moi

Contrairement aux participants de cette émission télé, je ne suis pas en obésité mais en surpoids. C’est ce qu’indique mon IMC (indice de masse corporelle). Cela ne date pas d’hier : je l’ai toujours été. J’ai consulté plusieurs diététiciennes, perdu 10 kilos ces dernières années. Depuis, je stagne. Mais si je peux vous parler en toute franchise (après tout, ici, nous sommes sur mon blog !), je dirai que j’ai un meilleur rapport à mon corps. Je m’accepte comme je suis et ce n’était pas vraiment le cas il y a encore quelques années. L’émergence du mouvement body positive a peut-être servi. Celui-ci prône l’acceptation de soi & de toutes les morphologies. Peut-être aussi parce que j’ai grandi et que mon physique rondouillet n’est pas (ou plus) la première chose que je vois dans un miroir. Pour autant, je ne serai pas contre perdre encore quelques kilos. 😉 La grande différence, c’est que je ne me mets plus la pression. Je suis en bonne santé et cela serait seulement un confort supplémentaire. Une manière de me sentir encore mieux dans mon corps !

En publiant mes stories Instagram et le fameux sondage, je me suis vite rendue compte que le sujet vous touchait également. Et pas besoin d’être obèse pour se sentir concerner ! Vous êtes nombreux à m’avoir écrit en privé pour en discuter. Parmi ces messages, celui de Mélanie, 25 ans. Elle m’a confiée qu’elle allait se faire opérer dans quelques jours… D’une sleeve ! Il s’agit d’une intervention qui consiste à réduire le volume de l’estomac pour provoquer une sensation de satiété. Mélanie a un IMC supérieur à 40, ce qui la classe en « obésité morbide ou massive ». Mélanie était donc la mieux placée pour intervenir dans ce sujet. Mieux qu’une influenceuse, mieux qu’un médecin… Je voulais un témoignage humain, vrai… Une personne directement touchée par le sujet. J’ai donc décidé de mettre en avant son histoire dans le sonore de mon sujet et de lui demander par la même occasion son avis sur l’émission de M6. Je tiens à préciser : elle n’avait pas vu la bande-annonce ni l’émission avant de répondre à mes questions.

Mon avis sur le regard de l’obésité à la télé

Avant toute chose, je ne suis pas contre montrer l’obésité à la télévision. Bien au contraire. Cela peut permettre d’en finir avec les préjugés, les clichés ou encore dénoncer la grossophobie. Je vous conseille notamment le documentaire de la jeune journaliste Marie de Brauer : La grosse vie de Marie. Il a été diffusé sur France TV Slash en 2020. On suit Marie dans son quotidien et face aux difficultés causées par son poids. Le docu est dispo en ligne, c’est par ici. Il y a aussi le documentaire Daria Marx : ma vie en gros. Malheureusement, je n’ai pas réussi à retrouver l’intégralité du docu mais voici un extrait.

Je préfère être claire avec vous : je n’ai pas vu l’émission Opération Renaissance avant de publier cet article. J’avoue être très méfiante quant au traitement du sujet. La vie des personnes obèses ne peut pas être traitée comme un simple programme de divertissement.  Le volet santé sera-t-il bien abordé ? L’émission mettra-t-elle le paquet sur l’apparence physique ? Les participants seront-ils respectés, psychologiquement bien soutenus et suivis aussi longtemps que nécessaire ? La chirurgie de l’estomac sera-t-elle présentée comme miraculeuse ? L’émission risque-t-elle d’accentuer la grossophobie de notre société ? Oui, je m’inquiète du message qui sera diffusé dans Opération Renaissance. Je ne suis pas stupide : l’intérêt de la production est de créer un programme de télé-réalité basé sur l’affectif pour attirer un maximum de téléspectateurs. C’est archi voyeuriste et sensationnel ! Ce n’est pas un documentaire, tout est scénarisé.

J’espère que l’émission Opération Renaissance sera un minimum bienveillante – elle est quand même diffusée à une heure de grande écoute… La plus grosse crainte, c’est bien sûr la vulgarisation de la chirurgie de l’obésité. Tout le monde a compris que c’était le sujet central de l’émission. Mais c’est une opération très complexe qu’il ne faut pas prendre à la légère. L’émission aurait très bien pu sélectionner une personne obèse ne voulant pas se faire opérer, heureuse telle qu’elle est et en bonne santé ! J’ai peur que le programme ne prône uniquement la minceur comme gage de réussite. L’idée qu’il faut maigrir à tout prix, plutôt que de travailler sur l’acceptation de soi et de son corps.

Le collectif Gras Politique

Un collectif a pris les devants pour dénoncer l’émission et surtout empêcher sa diffusion. Il s’agit du collectif Gras Politique qui travaille au quotidien sur la représentation et l’accompagnement des personnes grosses, tout en dénonçant la grossophobie. Ces militants ne sont pas opposés à la chirurgie bariatrique ; ils ont conscience qu’elle peut être totalement bénéfique. En revanche, voici ce qu’ils reprochent à l’émission Opération Renaissance de M6 :

  • Exposer l’obésité uniquement du côté néfaste. Pour Gras Politique, l’objectif esthétique est davantage mis en avant que l’objectif santé.
  • Présenter un système de santé faussé. Le collectif dénonce la grossophobie médicale, l’inégalité des prises en charge, la médecine à plusieurs vitesses… L’accompagnement proposé par l’émission, notamment concernant le suivi pré et post opératoire de la chirurgie de l’obésité, n’existe pas en vrai.
  • Gagner de l’argent sur le dos de l’obésité. Gras Politique révèle le business autour de l’émission. Karine Le Marchand a sorti un livre Les 15 étapes pour apprendre à s’aimer pour accompagner le programme. Selon le collectif, l’émission comporte aussi des conflits d’intérêts éthiques et financiers par rapport à certains experts et d’intervenants de l’émission.
Post sur le compte Instagram de Gras Politique (@graspolitique).

Si vous voulez aller plus loin, je vous conseille de lire dans le détail la tribune publiée par Gras Politique. Vous pouvez également signer leur pétition. Plus de 23 000 personnes l’ont déjà fait, au moment où je publie cet article.


Et toi, que penses-tu du traitement de l’obésité à la télévision ? Vas-tu regarder l’émission Opération Renaissance ?


Si vous avez aimé ce sujet, le témoignage de Mélanie sur son choix de sleeve, n’hésitez pas à partager cet article.

10 commentaires pour “Montrer l’obésité à la télé

  1. Vraiment un bon article et dans l’actualité, j’adore. Je ne peux pas regarder l’émission d’ici mais je ne sais pas si je l’aurais regardée non plus, vu les commentaires avant même qu’elle ne sorte.. Mais je pense que c’est super que la télé se diversifie ENFIN et que tous les genres soient enfin montrés : gros, maigre, petit, grand, de toutes couleurs.. ect tout le monde doit pouvoir s’y retrouver et enfin ne plus avoir de complexes en regardant la télé. Je pense que beaucoup de personnes ne sont pas bien dans leur peau et même moi je ne le suis pas vraiment mais les mouvements dont tu parles ont l’air super intéressant, j’irai voir 🙂

    1. Merci Laurie, tu es toujours au rendez-vous pour un nouveau sujet : merciiiii ! <3 Eh oui, au Royaume-Uni, il y a peut-être des émissions dans le même genre. Après, encore faut-il bien faire pour parler de l'obésité à la télé ! Mais tu as raison, il faudrait encore plus parler de tous les physiques, sans distinction !

  2. Je trouve que maintenant, il y a matière à polémiquer pour tout et batailler pour tout. J’ose espérer que les personnes qui ont accepté ce programme soient assez responsables pour savoir ce qu’elles font. On ne les a pas obligés à y participer et j’ose aussi espérer qu’au-delà de l’émission, derrière, il y a un vrai suivi que l’on ne voit pas le temps des 1h30 d’audience… L’obésité, c’est une chose mais hier, j’ai vu que la blogueuse Dolores s’est fait attaquer sur sa maigreur (photo en partenariat avec la marque Promod). On lui a sorti qu’elle était anorexique… Je trouve ça violent, elle est mince mais pas anorexique et beaucoup de filles minces ne se sentent pas femmes car elles n’ont pas de hanches ni de poitrine.. Je pense surtout qu’il faut être en bonne santé point. Merci pour ton article.

    1. Je te rejoins totalement par rapport au programme. Evidemment, les personnes qui passent dans l’émission ont choisi d’y être. Et comme toi, j’espère que le suivi est assuré derrière ! Tu as raison, il y a de la discrimination envers les personnes obèses mais aussi envers les personnes maigres… La santé, ça prime, c’est clair ! Contente que tu valides le sujet.

  3. Hello Camille,

    cool l’article et j’ai adoré l’interview !

    Personnellement je n’avais pas vu la polémique avant l’émission, juste le soir une influenceuse que je suis qui était contre etc. et qui indiquait d’aller voir des stories d’autres instagrammeuses contre cette émission. Et puis je suis tombée sur une vidéo insta de gras politique, qui critique limite chaque phrase de Karine Lemarchand concernant son livre.

    J’ai vu l’émission lundi et jusqu’au bout, et les seules bandes-annonces que j’ai vues c’était à la TV en pub quoi comme n’importe quelle autre émission… ahah
    Et mon avis n’est pas du tout négatif, ça ne ressemble pas à une TV réalité.
    En fait, je pense que ceux qui regardent depuis des années la chaîne m6 savent que ce type d’émission n’est pas nouveau….

    M6 a fait beaucoup d’émission traitant divers sujets et ils ont déjà fait des émissions concernant le sujet de la grosseur, d’ailleurs une que j’aimais bien avec le styliste, mannequin (je ne trouve plus le nom), avant le mouvement « body positive », où il montrait comment une femme ronde voir grosse pouvait se mettre en valeur avec des vêtements de la lingerie etc.

    Enfin bref, je suis un peu comme toi niveau configuration, je ne suis pas obèse aujourd’hui mais j’ai des petits kilos en trop et voilà, enfant, j’ai souffert d’obésité (pas énormément) mais assez pour faire un programme à l’hôpital, j’ai perdu du poids car je suis tombée malade quand j’avais la vingtaine et je me suis stabilisée plus ou moins toutes ces années. Je m’accepte un peu plus chaque année et j’aime beaucoup le mouvement body positive aussi… mais comme tout mouvement, il y a des extrêmes et ça, on en parle pas trop.

    Cette polémique est un peu abusée surtout quand on regarde l’émission après seulement…
    Leur avis était déjà fait à l’avance, les personnes ont choisi de faire l’émission comme tous les candidats dans des émissions françaises ou internationales traitant de ce sujet voire de « transformation incroyable ».
    Elle reste une émission de télé, mais on voit plusieurs profils et plusieurs raisons du pourquoi ils sont obèses, une des candidates le dit bien que c’est une maladie etc.
    Ils se concentrent sur l’aspect médical, mais parce que c’est le sujet, c’est pas vraiment pour parler de l’acceptation de soi en étant obèses. Les deux premières candidates avaient un sacré mal être et beaucoup de bonnes raisons pour elles de se faire opérer…
    En tout cas, peut être que le montage de l’émission est bof mais ça reste intéressant niveau informations. Du coup, dommage toutes ces histoires…

    Merci pour ton article ! 🙂

    1. Ton commentaire, c’est un article à lui tout seul HAHA ! J’adore !! Trop fan de ta réponse. On sent direct que le sujet t’a inspirée !!
      Je suis d’accord, l’émission n’est pas une télé réalité mais il y a des moments purement axé sur le voyeurisme (notamment dans les salles de bloc opératoire). Je ne vois pas trop l’intérêt de montrer ces images. Après les interventions des médecins pour expliquer la procédure, donner des conseils, ça se voulait bien évidemment bienveillant. Comme tu dis, le montage a peut-être été mal réalisé… C’est un sujet très sensible. Il faut faire attention à tout, chaque mot employé, chaque image montrée…
      Pour l’autre émission de M6, tu parles peut-être de “Belle toute nue”. Des femmes de toutes morphos qui se mettaient à nu pour enfin d’accepter.
      Merci pour ton témoignage en tout cas. C’était top de te lire :). Et j’espère que tu repasseras très vite sur un prochain sujet !

  4. Waouh, quel impact ! Moi qui ne voyait pas « l’intérêt » de faire un sujet autour de cette émission (ou n’importe quelle autre émission de « télé-réalité »), voilà que tu l’as rendu vivant, intéressant et surtout utile ! Un témoignage du corps médecin aurait pu encore l’enrichir. 😉
    Tes mots sont touchants, ton engagement et ta beauté aussi. Les meilleurs sujets sont ceux qui viennent du coeur et celui-là clairement, en est un. Continue comme ça, on adore te lire !

    1. Merci pour ton commentaire, Agathe. Et contente de t’avoir surprise avec ce sujet ! Forcément, l’axe n’allait pas être uniquement l’émission de télé. C’est vrai pour l’intervention d’un médecin, cela aurait été chouette d’apporter un avis professionnel.
      Oh trop mignons tes mots aussi, ça me touche ! On se retrouve très vite pour un autre sujet 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut